Dynamique de réseau pour la lutte contre la traite des enfants au Togo

Activités :
– Conférence de presse pour faire le bilan des actions du réseau
– Confection de supports de sensibilisation
– Production du bulletin d’information « Vi nyo »
– Réunion annuelle des membres
Description :
La médiatisation des activités du RELUTET est faite devant les organes de presse, les radios et télévisions privées et étatiques. Les résultats des actions ont été présentés et discutés. Les inputs dégagés ont permis d’améliorer les stratégies d’intervention.
Des T-shirts, des auto collants, des brochures, des affiches sont conçus pour diffuser des messages sur le phénomène de la traite des enfants.
Le bulletin Vi nyoest un outil d’échanges d’informations entre les membres et non membres du réseau et permet de faire le lien avec des acteurs étatiques de promotion des droits des enfants.
Cette réunion se tiendra en Décembre 2008 et permettra au réseau d’évaluer les activités de ses membres, de capitaliser et de partager les bonnes pratiques. Ce serait aussi l’occasion de revisiter le plan stratégique et d’envisager de nouvelles orientations.

Renforcement de la coopération sous-régionale en matière de lutte contre la traite des enfants

Activités :
– Collecte des données sur la traite au Togo
– Atelier sous-régional sur la traite des enfants
– Lancement du site web du réseau
Description :
RELUTET et la Commission Nationale de Réinsertion Sociale des Enfants Victimes de Traite (CNARSEVT) ont enclenché le processus de collecte de données qui suit son cours.
La commission se déroulait du 3 au 5 Octobre 2008 à Lomé à l’hôtel Ibis et regroupait une cinquantaine de participants de 9 pays : le Bénin, le Ghana, le Burkina Faso, le Mali, la Côte d’Ivoire, le Nigéria, la Guinée, le Gabon et le Togo. Le thème portait sur : « L’articulation des stratégies nationales et régionales de lutte contre la traite des enfants.»
Le site web du RELUTET en cours de création fut lancé officiellement à l’atelier sous-régional de Lomé.

Renforcement de capacités opérationnelles du RELUTET

Activités:
– Création de cadre d’échanges et de renforcement descapacités des membres
– Rencontres d’échanges et de restitution des formations sur l’élaboration des projets, les techniques de négociation et le suivi et l’évaluation des projets
– Création de clubs de pairs dans les établissements scolaires
– Formation des acteurs sur les dispositions légales de protection des droits des enfants
– Assistance juridique des enfants victimes de traite
Description :
Les membres du RELUTET, les autres acteurs de promotion des droits des enfants et les acteurs étatiques s’organisent et mettent en commun les stratégies de lutte contre la traite des enfants.
18 membres du RELUTET n’ayant pas été formés, ont bénéficié d’une séance de restitution de ces formations pour être au même niveau d’information que leurs prédécesseurs.
Née de la volonté des élèves au cours d’une mission d’évaluation effectuée par l’UNICEF Belgique, la création de ces clubs scolaires, au total 120, constituent pour les élèves un cadre d’information et d’échanges sur les sujets qui les concernent et sur leurs droits.
180 acteurs de la société civile et de l’état formés sur les dispositions légales relatives à la traite des enfants servent aujourd’hui de relais pour la diffusion des textes sur le territoire national.
L’assistance juridique accordée aux 11 enfants victimes de traite est la preuve de la mise en application effective de la loi du 3 Août 2005 relative au trafic d’enfants au Togo.
Les trafiquants ont été condamnés à des peines prévues par les textes.

Mission de RELUTET

La mission du RELUTET est de mettre en synergie les efforts de ses membres en vue de promouvoir l’épanouissement des enfants et de lutter efficacement contre la traite.