La traite sexuelle des enfants est une réalité au Togo. Elle est plus manifeste dans la préfecture de l’Anié et prend une dimension inquiétante.

Ainsi, les associations des jeunes et les organisations de la société civile ont pris des initiatives de sensibilisation et de plaidoyer pour lutter contre ce phénomène.

A travers les échanges organisés par RELUTET, les jeunes de Youth Panel, Girls Motion, Alafia Jeunes, Afri Yan, A Nous la Planète, CCNE et ROJET par leur engagement, prévoient mener une campagne digitale pour informer un large public à travers les réseaux sociaux sur la traite sexuelle des enfants au Togo.

L’objectif est de contribuer à la réalisation des droits de l’enfant au Togo.

A travers cette campagne, les jeunes auront à sensibiliser un public large sur le phénomène de la traite sexuelle par le biais des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Telegram, Whatsapp et Youtube). C’est aussi leur manière de manifester leur engagement pour la lutte.