La traite sexuelle des enfants est un phénomène auquel les jeunes, plus particulièrement les filles sont victimes au Togo, en général et en particulier dans la préfecture de l’Anié.
RELUTET, SOS-VITA et Plan International Togo sont les principaux acteurs qui mènent des activités pour prévenir et protéger les jeunes filles contre ce phénomène à travers le projet « lutte contre la traite sexuelle des enfants dans la préfecture de l’Anié ».
Dans le cadre de ce projet, RELUTET a organisé le 14 Novembre 2018, une journée de renforcement des capacités des jeunes et enfants sur le commentaire N019 du comité des droits de l’enfant et sur la notion de traite sexuelle. L’objectif de cette rencontre est d’améliorer la connaissance des jeunes sur le phénomène et de susciter leur engagement à lutter contre la traite des enfants. Ils étaient une vingtaine de jeunes provenant du Conseil Consultatif National des Enfants (CCNE), de Youth Panel, ALAFIA jeunes, Girls Motion, Afri Yan et de A nous la planète.
RELUTET a saisi cette opportunité pour suivre les engagements des jeunes à travers une feuille de route élaborée par les participants.
Pour encourager les jeunes à promouvoir leurs activités les différents groupes ont été dotées chacun d’un matériel de sonorisation pour des actions de sensibilisation dans leurs zones respectives.