Le Réseau de Lutte contre la Traite des Enfants au Togo (RELUTET) avec l’appui financier de International Research and Exchanges Board (IREX) a formé du 06  au 08 Février 2018 à Lomé, des travailleurs sociaux, des ONG et Associations membres et non membres du Réseau sur la traite des êtres humains au Togo. La rencontre s’est inscrite dans la mise en œuvre de la « campagne d’information et de formation sur la traite des personnes et le nouveau code pénal au Togo » et a pour objectif de contribuer à la réduction du phénomène de la traite des êtres humains au Togo.

Il s’agit pour le RELUTET de former, durant les trois (03) jours, trente (35) travailleurs  sociaux (dont 16 femmes et 19 hommes) des ONG et Associations membres du RELUTET et autres partenaires qui  sensibiliseront à leur tour les localités de forte prévalence de la traite des personnes au Togo.

Deux (02) thématiques ont été développées. Une a trait au phénomène de la traite des personnes et l’autre a été consacrée aux dispositions relatives à la traite des personnes et surtout le mécanisme de pression de ce phénomène contenu dans le nouveau code Pénal au Togo.

Il faut rappeler que cette même formation s’est déroulée les 19 et 20 février dans la ville de Kpalimé mais avec une autre cible, 18 journalistes, professionnels des médias, issus de différents organes .Ces journalistes se sont imprégné des différentes dispositions relatives à la traite des personnes contenues dans le nouveau Code Pénal Togolais et se sont familiarisé avec les textes pénaux relatifs à ces actes.