La traite des personnes est une réalité au Togo. Ce phénomène touche autant d’enfants, de jeunes que d’adultes. Il est plus manifeste dans la préfecture de l’Anié.

Dans le cadre du projet ‘‘ Lutte contre la traite sexuelle des enfants dans la préfecture de l’Anié’’, le Réseau de Lutte contre la Traite des Enfants au Togo (RELUTET)  en collaboration avec la  Direction Générale de la Protection de l’Enfance (DGPE) et avec l’appui financier de Plan International Togo a organisé de façon simultanée à Atakpamé et à Anié les 06 au 07 Juin 2019 une session d’atelier d’échanges et de renforcement des capacités des membres des Cadres Régional (Plateaux) et Préfectoraux (Anié, Est-Mono et Moyen-Mono) de Concertation des Acteurs de Protection de l’Enfant sur la protection de l’enfance contre la traite sexuelle.

Au total, 91  participants étaient présents à ces sessions d’échanges dont 46 à la préfecture de l’Anié. L’objectif est d’engager les membres des cadres de concertation dans la lutte contre ce phénomène.

Les modules développés au cours de ces échanges sont :

  • La politique de sauvegarde des Enfants et Jeunes.
  • La présentation du projet « Lutte contre la traite sexuelle des enfants dans la préfecture de l’Anié » ;
  • Violences faites à l’enfant : Rôles et responsabilités des cadres de concertation;
  • La protection de l’enfant : Politique et stratégie Nationale ;
  • La traite: Particularité de la traite sexuelle des enfants, mesures juridiques;
  • Cadres de concertation : Quels appuis pour leurs fonctionnements? ;
  • Cadres de concertations : Forces et faiblesses et approches de solution (avec un accent sur la collaboration au sujet de la protection de l’enfance et sur la traite sexuelle des enfants).

Les acteurs, tous mobilisés pour la mise en place d’un environnement protecteur de tous les enfants, ont élaboré une feuille de route qui orientera leurs actions dans chaque localité.