La traite sexuelle des enfants est un problème de portée mondiale touchant un grand nombre d’enfants. Elle est souvent clandestine et difficile à combattre. Partout dans le monde, particulièrement au Togo,  des jeunes entreprennent des activités pour dénoncer ce phénomène et augmenter la prise de conscience en partageant leurs connaissances avec leurs pairs.

Ainsi, les organisations de jeunes notamment le CCNE, Youth Panel, Girls Motion, Alafia Jeunes, Afri Yan, A nous la Planète et ROJET en collaboration avec RELUTET avec l’appui financier de Plan International Togo ont lancé ce mardi 29 Octobre à l’hôtel ‘‘la Concorde’’ une campagne digitale pour lutter contre ce phénomène.

L’objectif de cette campagne est de contribuer à la réalisation des droits de l’enfant au Togo. Elle a regroupé au total 47 participants dont 23 femmes.

A cette rencontre de lancement de la campagne, les jeunes ont présenté le plan de la campagne digitale, ainsi que les conceptions visuelles qu’ils auront à utiliser tout au long de cette activité.

Notons que cette campagne digitale durera un (1) mois et se situe dans le cadre du projet « Lutte contre la traite sexuelle des enfants dans la préfecture de l’Anié ».

Tous les groupes de jeunes se sont mobilisés à lutter contre ce phénomène et s’engagent pour la bonne réussite cette activité.